Hôpital Sahloul

CHU de Sousse
Généralités sur les stages
Stages en Tunisie
Formulaire d'inscription
Autres renseignements

Extraits des rapports de stage

Ce stage, comme tous les autres stages en pays en voie de développement constitue une chance unique de découvrir une autre médecine, clinique, pratique, humaine, performante, faisant exclusivement appel aux connaissances et aptitudes du médecin. Cette rencontre avec une culture différente, avec une autre vision de la santé et des soins de santé ne peut que nous enrichir sur le plan médical et sur le plan humain.

Loin d'être un stage relax ou même "bidon", ces 4 mois passés en Tunisie constitueront sans aucun doute le stage le plus intéressant, le plus instructif, le plus passionnant et le plus amusant de notre vie de stagiaire.

Pour la première fois, nous avons été considérés, par les patients et par les spécialistes eux-mêmes, comme de véritables médecins, capables d'agir et de réfléchir de façon adéquate, dans l'intérêt du patient. Et c'est en nous donnant d'importantes responsabilités que les médecins tunisiens nous ont aidé à nous responsabiliser.

Alors si l'envie d'une rencontre fabuleuse avec un peuple charmant, avec une médecine à la fois si proche de la nôtre et si différente, avec des pathologies communes à celles que nous connaissons en Belgique (ce qui est intéressant pour les examens cliniques de médecine interne, gynéco, chirurgie et pédiatrie du quatrième doc! !) vous tente, faites un petit saut en Tunisie pour découvrir cette ambiance méditerranéenne Si douce, ce climat idyllique et cette médecine si vraie et si simple qui nous manque déjà.

description / urgences / conseils pratiques / rapport 2004


DESCRIPTION

Sahloul est une "commune" rattachée â Sousse, située à quelques kilomètres de celle-ci et de la mer. Elle possède un hôpital immense, construit fin des années 80 sur le mode de nos hôpitaux occidentaux (un seul bâtiment tout en hauteur). Le dépaysement est beaucoup moins évident qu'à Farhat Hached, mais ces structures plus récentes, plus pratiques et parfois plus performantes en font un hôpital de très haut niveau.

Là se trouvent certains services que l'on ne retrouve pas à Farhat Hached, et inversement : orthopédie, SAMU avec surtout les urgences en traumatologie, urologie, chirurgie générale, médecine interne, réanimation chirurgicale....

Si vous avez la possibilité de le faire, nous vous conseillons de faire un stage dans chacun des deux hôpitaux (Sahloul et Farhat Hached), de façon à découvrir deux ambiances différentes, deux facettes de la médecine hospitalière tunisienne.

description / urgences / conseils pratiques


URGENCES

Le service des urgences de l'hôpital Salhoul est dirigé par le Docteur Gannouchi. C'est un ancien orthopédiste et c'est pourquoi ce service est spécialisé en urgence orthopédique mais accueille aussi tous les autres cas médicaux.

Il vous donnera d'ailleurs des super staffs sur l'ostéomyélite, l'arthrite, la colonne cervicale, les plaies de la main...

Le principe des urgences est le même qu'en Belgique. Des patients arrivent et vous les recevez dans des boxes. Vous exaninez les patients et vous prescrivez les traitements. Mais, la différence est que c'est vous qui prenez les responsabilités.

Je trouve que c'est un stage très important pour l'apprentissage de la sémiologie et pour apprendre à poser un diagnostic.

Il y a plus ou moins 50 % de cas orthopédiques (fracture, entorse, polytraumatisme...) et 50 % de cas médicaux (colique néphrétique, bronchite, pneumonie, abdomen aiguè, suspicion d'infarctus...).

En Tunisie, on apprend aussi à réfléchir. Si vous demandez une biologie, il faut inscrire le strict minimum (NFS ou amylase...) Si vous demandez une écho ou un scanner, vous devez écrire une lettre d'une demi page pour le justfier et vous devez discuter avec le radiologue. Je trouve que c'est une manière intelligente de pratiquer la médecine.

Il est aussi important d'apprendre quelques mots d'arabe car la plupart des patients ne parlent pas le français.

Ce stage est très bien et je le conseille à tous ceux qui partent à Sousse.

description / urgences / conseils pratiques


CONSEILS PRATIQUES

Climat

Le climat de mars à juin varie beaucoup (de 15 C et pluvieux en mars à 30 C et bleu azur en juin) et il faut donc prévoir des vêtements en conséquence.

Que vous atterrissiez à Tunis ou à Monastir, le moyen le plus pratique et le moins onéreux pour atteindre Sousse reste le train depuis Tunis et le bus depuis Monastir (0,95 Dinar de Monastir à Sousse). Le taxi à prix d'amis reliant Monastir à Sousse revient à 6,5 dinars, pas plus! Mais il est presque impossible de ne pas se faire rouler au début, lorsque l'on ne connait pas les prix en vigueur et que l'on ne parle pas un mot d'arabe.

Logement

Lorsque vous chercherez un logement, nous vous conseillons de choisir un appartement dans la région de Khezama Est, localité proche â la fois des deux C.H.U de Sousse, des petits commerces et de la mer. ATTENTION ! Avant de vous engager dans la location d'un appartement, il est indispensable que vous vous informiez des prix "tunisiens " en vigueur pour les logements auprès des autres stagiaires, sinon vous allez certainement vous faire arnaquer. N'hésitez pas â imposer vos desiderata, les propriétaires s'y plieront finalement, après de longues palabres et marchandages. Nous avons loué un appartement meublé, trois chambres, 70 m2, salle de bain, toilettes, télévision, dans le très agréable quartier de Khezama Est, pour la somme de 12000 FB/mois, toutes charges comprises. (adresse : immeuble Jasmine, rue Lamine Chebbi, Khezama Est, juste au-dessus du marché de Khezama)

Divers

Dès votre arrivée, tachez de garder à l'esprit que vous avez changé de continent, et donc de culture, de mode de vie, de façon de penser et de faire.

PAGE d'ACCUEIL
TUNISIE
HAUT DE PAGE