3. TRYPANOSOMA (TRYPANOZOON) BRUCEI GAMBIENSE
sommaire
Epidémiologie
Pathogénie
Diagnostic
Traitement
Contrôle

3.1. Morphologie

Polymorphe, elle est identique à celle de T. b. brucei.


3.2. Hôtes

C'est essentiellement l'homme, très accessoirement le porc et le chien (qui a parfois servi de modèle pour étudier l’évolution de la maladie).
Les vecteurs appartiennent au groupe palpalis, mouches hygrophiles, vivant en forêt ou le long des forêts galeries, liées à l’ombre et à la fraîcheur: Glossina palpalis, G. tachynoides, G. fuscipes.


3.3. Distribution géographique

Elle est liée à l'écologie de G. palpalis (grande forêt tropicale et équatoriale, savane boisée, forêts galeries longeant les cours d'eau): Angola, Cameroun, Congo, Côte d'Ivoire, Dahomey, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Haute Volta, Kenya (Nord), Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Soudan (Equatoria), Tchad, Togo, Ouganda (Nord), Zaïre (toutes les régions). L'endémie sommeilleuse se présente en foyers, souvent situés à proximité de cours d'eau et leurs forêts galeries. Le comportement du trypanosome est différent d’un foyer à l’autre, prenant parfois (Côte d’Ivoire) l’allure d’une infection à T. rhodesiense.

3.4. Cycle et mode de tranmission

Ce sont les mêmes que pour T. b. brucei

HAUT de la PAGE